Benaam Preloader

ENQUÊTE CLUBS DE PLANS D’EAU D’INTÉRIEUR


Une enquête menée fin 2020 par Jean-François Imbert sur les clubs de plans d’eau intérieur de la ligue de voile Occitanie. 

L’enquête sur le ressenti des clubs de plans d’eau d’intérieur (CPEI) a permis la détermination de grands axes qui donnent l’état tant du moral de ces clubs, que de la vision qu’ils ont de leur positionnement face à la Ligue, et l’utilisation qu’ils en font. 

Quelques remarques préliminaires :

10 clubs sur 16 ont répondu à cette enquête, ce qui est moyen compte tenu d’une relance à une semaine de l’échéance d’envoi. Un club a simplement répondu qu’il ne voyait pas l’intérêt d’une telle enquête puisqu’il n’avait pas eu d’activité cette année. Les clubs qui ont répondu ont souvent envoyé leur réponse avec un mot de remerciement, mais pour beaucoup le retour fut froid.

Sur l’analyse des réponses données

Sentiment général

La notion de déséquilibre évoquée par le Président dans son message d’introduction est unanimement partagée par les clubs, sauf un qui a parlé de déséquilibre avec la région Occitanie, mais pas avec la Ligue.

Les pratiquants

Les pratiquants dans les clubs sont majoritairement locaux ou venant d’une grande ville proche (Toulouse, Albi, Castres, Montauban). Les pratiquants de passage sont des vacanciers d’été. Les pratiquants sont des adultes en très grande majorité, seul un club compte une majorité de pratiquants juniors.

Animation des clubs et promotion de la Voile

La majorité des clubs (certains ne font rien dans ce domaine) organise des animations pour dynamiser le club lui-même et promouvoir la pratique de la Voile sous des formes variées. Soit sportives (régates), soit pédagogiques (stages de formation et d’apprentissage) soit communicantes (journée à thème comme le handivoile, ou présentation de la Voile en général, fêtes du nautisme).

Les partenariats avec un club voisin

Que ce soit dans les animations organisées ou dans la gestion même du club, la notion de partenariat avec un autre club est quasiment absente. Seul un club souhaite un partenariat avec un autre club dans un rayon de 2h30 de périphérie. Pour tous les autres paradoxalement s’il semble qu’il n’y ait pas d’intention de partenariat.

Partenariat et Ligue

Quatre clubs ont souhaité voir la Ligue s’impliquer dans l’organisation d’un partenariat avec un club voisin sous 3 formes

  • aide à la mise en relation
  • assistance des techniciens de la ligue (suggestion d’une idée de journée commune qui fonctionne ailleurs)
  • annonce dans la newsletter 

La Ligue et les clubs

Les besoins des clubs

Dans la moitié des réponses, les clubs ne font pas appel à la LigueL’autre moitié, utilisant les services de la Ligue le fait pour :

  • formation et développement compétences des moniteurs et entraineurs
  • conseils et accompagnement en matériel
  • financement d’opération d’achat de matériel
  • communication
  • formation aux outils

Les réponses de la Ligue

Le bilan de satisfaction est mitigé puisque la moitié des réponses exprimées donnent plus d’une moitié de clubs insatisfaits, le reste se partageant entre deux clubs « sans commentaire » et satisfaction.

  • L’insatisfaction se résume dans un manque dans la formation puisqu’un club se plaint que rien ne soit prévu pour les plans d’eau intérieurs, de même pour le développement des compétences des entraîneurs non-salariés.
  • Un autre se plaint de la non prise en compte de l’équipe d’open skiff.
  • Un autre se plaint du fait que les besoins des clubs de plan d’eau d’intérieur sont rarement pris en compte
  • Non prise en compte du problème logistique (les clubs d’intérieur sont tous géographiquement éloignés)

La présence de la Ligue dans la vie des clubs

Cette présence a été envisagée sur deux plans : les clubs eux-mêmes et la Voile en Occitanie plus généralement.

Pour les clubs :

FORMATION : (gratuite) des bénévoles permanents et surveillants de base

ADMINISTRATIF :

  • Aide de la Ligue pour la connaissance des dossiers d’aide à monter.
  • Aide à la constitution de dossiers
  • Formation des bénévoles en gestion, comptabilité, informatique

SPORTIF et TECHNIQUE :

  • Développer le côté sportif du club
  • Aide à la pénurie d’entraîneurs. (Les 2 « entraîneurs » disponibles dans le Grand Ouest Occitan commencent à vieillir, ou ne sont pas habilités au passage des niveaux FFV).
  • Rapprocher géographiquement les stages de Ligue problème récurrent de logistique)
  • Aide à l’organisation d’une régate entre des personnes propriétaires de bateaux ou assistance participation commune à un évènement d’envergure.

 Plus généralement :

  • Mise à disposition, localement, de matériel d’encadrement et de sécurité
  • Le stage de Ligue proposé se déroule trop loin pour inciter les adhérents à participer
  • Création d’une animation commune aux CPEI
  • Coordination des calendriers fédéraux afin d’éviter des épreuves qui se suivront d’une semaine sur l’autre et les espacer pour faciliter le déplacement des clubs d’intérieur vers le littoral.

La newsletter : pensez à vous y inscrire !

  • Ce nouvel outil de communication est plébiscité par la totalité sauf deux clubs (ils ne l’ont pas lue).
  • Les clubs la trouvent utile (2/3 des réponses), intéressante (unanimement), par contre peu la trouvent facile à lire, la présentation est à améliorer.
  • Les rubriques actuelles sont satisfaisantes, une rubrique « petites annonces d’un club cherchant relations » est souhaitée.
  • Mais la newsletter a sa réelle raison d’être. Pas de suggestions particulières pour l’étoffer.

Observations générales particulières

  • Aide à l’embauche d’un BE (le bénévolat a ses limites) (un club)
  • Les choix de matériel proposés en financement est plus adapté aux grands plans d’eau ventés comme la mer et ne correspond pas aux CPEI (exemple planche à foil, voilier à foil) aide à l’embauche d’un BE (le bénévolat a ses limites).
  • Mise en place d’une formation pour que des bénévoles (bien des CPEI n’ont pas les moyens d’embaucher d’un BE voile) puissent (sans avoir un niveau compétition) encadrer, former des jeunes pour débuter à la voile en toute sécurité

 En conclusion

  • Les CPEI se sentent comme les parents pauvres de la Ligue face à ce qu’ils ressentent comme la puissance aux clubs de littoral, et à l’importance dont ils semblent bénéficier.
  • La Ligue pour la plupart des clubs est un partenaire, parfois lointain, souvent mal connu, souvent mal positionné, mais dont l’utilité, si elle est évidente pour une petite majorité des clubs, reste à prouver pour d’autres.
  • Les CPEI souhaitent que la Ligue soit plus réaliste dans le choix du matériel proposé adapté aux plans d’eau d’intérieur (grosseur, motorisation, etc.)
  • La demande des clubs est essentiellement technique, essentiellement en matière de formation (gestion de club, arbitrages de régates) des bénévoles,  et d’assistance à la mise en relation avec d’autres clubs.
  • La newsletter est un outil d’information plébiscité, mais qui doit être améliorée dans la présentation.
#etang#interieur#lac#occitanie#plan deau